L’habitat participatif 2.0

Blog   •   Opinion

yvivre-blog-habitat-participatif-2.0-arsenal

© “Habitat participatif, 3 sites 12 projets”, Pavillon de l’Arsenal © Pierre L’Excellent

La transition numérique de l’immobilier est en marche

Encore récent en France, le concept de l’habitat participatif a commencé à émerger dans notre pays de façon significative au début de notre décennie, alors qu’internet était déjà bien implanté. Un contexte qui a contribué à quelque peu favoriser le développement de plusieurs projets, grâce à la visibilité offerte et aux possibilités de mise en relation.

Et oui, car le point de départ de tout projet d’habitat partagé est le recrutement de futurs habitants prêts à se lancer sur une autre voie d’accès au logement, et leur rassemblement autour d’un projet commun. Les forums de discussions sont en cela des terrains d’échange fructueux, de même que les groupes thématiques sur Facebook, qui permettent la création d’une communauté. Plus largement, les réseaux sociaux constituent un canal de partage et de relai de l’information particulièrement efficace. En parallèle, plusieurs plateformes web proposent de rassembler des projets de logements participatifs et de centraliser les candidatures des potentiels habitants, une offre qui fait sortir l’habitat participatif d’une opacité qui lui était propre tant qu’il ne disposait pas d’une porte d’entrée plus visible et mieux signalée.

Le web apporte aujourd’hui une visibilité correcte des projets d’habitat participatif et répond à quelques problématiques soulevées par le format, telles que la mise en relation des personnes. Plusieurs problématiques restent néanmoins sans réelle solution efficace pour faire avancer ce type de projet. La belle idée de l’habitat partagé comporte en effet ses limites et faiblesses, la plus grande étant sans doute la difficulté des projets à aboutir. Différents aspects en portent la culpabilité :

– la difficulté de rassembler des personnes autour d’un même projet : chaque personne est unique et ne partage pas forcément la même vision (concept de la résidence, choix des espaces partagés, modes et règles de vie…)

– le manque d’accompagnement face aux difficultés rencontrées lors des différentes démarches : recherche de financements, recherche de terrain, recherche des constructeurs, démarches administratives…

– les discussions sans fin au sein du groupe d’acquéreurs, qui ont du mal à aboutir.

Malgré l’arrivée massive d’innovations web au service de l’immobilier (maisons connectées, gestion de locataires, filtrage des visites, simplification des démarches notariales…) il manquait encore une solution répondant de façon concrète à ces problématiques.

  • Innovation inédite de développement de l’habitat participatif par le digital, Yvivre mobilise ses outils pour offrir ces réponses concrètes. Parmi l’ensemble des outils intuitifs et ludiques mis à disposition, l’application propose son algorithme de matching pour mettre en lien les profils compatibles et constituer rapidement et efficacement le groupe d’habitant. Pour la première fois, on synthétise numériquement les différents besoins des différents habitants.

  • Les modules digitaux de programmation des espaces partagés et de personnalisation de son appartement privé apportent également une simplification des démarches, et une efficacité décuplée.

  • Le guidage étape par étape selon un calendrier défini garantit par ailleurs l’aboutissement du projet dans une période raisonnable, une solution à l’un des plus grands problèmes engendré par l’habitat participatif.

  • L’encadrement et le suivi des utilisateurs jusqu’à la finalisation de leur projet enfin, offre une vraie structure au parcours du futur habitant, indispensable à l’efficacité de sa démarche.

Ces outils apportent un souffle de renouveau sur l’habitat participatif et une force nouvelle pour la révolution du logement, à l’ère du digital.

Lire d’autres articles

Pour rester informé, suivez l’actualité sur nos réseaux sociaux !

2018-11-09T16:13:52+00:00