Habiter la ZAC République à Port Marianne – Montpellier

Blog   •   Chronique

yvivre-blog-zac-republique

Marianne République © Agence Nicolas Michelin & associés

La Zac République ?

C’est le nouveau quartier qui va apparaitre à Port Marianne d’ici quelques mois qui va s’implanter le long de l’Avenue Raymond Dugrand, artère majeure de la ville, symbole du prolongement de la ville vers la mer. En continuité des éco-quartiers Jacques Cœur, Parc Marianne et Rive gauche, l’agence d’urbanisme ANMA et l’architecte Nicolas Boudier tentent de développer une nouvelle façon de vivre adaptée au climat méditerranéen, tout en étant attractif, innovant et soucieux des ambitions environnementales. La ZAC République, d’une surface de 21ha représentera l’une des entrées Sud de Montpellier, au cœur de grandes infrastructures existantes (Gare Montpellier Sud de France, Aéroport, Centre Odysseum…). Son paysage se dessine autour d’un futur parc métropolitain axé sur le cours d’eau de la Lironde, un des composants paysagers essentiels du quartier.

La ZAC  propose une mixité typologique riche avec des espaces extérieurs sous forme de balcon, loggia ou terrasse. Afin de générer une cohésion urbaine et sociale, de petits équipements collectifs destinés aux copropriétés ( YVIVRE par exemple! ) ou ouverts au public, proposeront crèche, atelier, salle de sport, laverie… à l’ensemble des résidents. Le rez-de-chaussée sur l’espace public sera occupé par les halls d’entrées, des activités, des commerces et par des logements-ateliers SOHO ( Small Office Home Office ) : des espaces atypiques proposés aux entrepreneurs, artisans, artistes…

Largement desservi par les modes de transport doux, la voiture y trouve aussi sa place. Les stationnement, non visibles depuis la rue, ne sont pas enterrés mais intégrés aux constructions sur plusieurs niveaux, ou demi-niveaux créant ainsi une topographie artificielle en gradin, support des jardins et terrasses. Desservi par l’arrêt Pablo Picasso de la ligne de Tram 3, la ZAC est à mi-distance des gares, de l’Ecusson et de la mer ce qui en fait un emplacement stratégique pour les Montpelliérains dynamiques et mobiles.

La variété des hauteurs et les grandes ouvertures au Sud de l’îlot laissent pénétrer un maximum de soleil. La majorité des espaces verts est aménagée en jardins suspendus sur les toits de parkings offrant aux logements un maximum d’espaces extérieurs de qualité. En périphérie Sud, ouvert sur la ville, la ZAC privilégie les espaces extérieurs partagés afin de créer une cohésion entre les habitants tandis que les espaces extérieurs préservés comme le jardin de biodiversité, sont situés en cœur d’îlot.

De par son architecture, ses services et ses espaces publics, le quartier se tourne vers un public sensible aux problématiques écologiques. Les habitants y apprécient le visage innovant du quartier mais aussi les nombreux espaces verts comme le parc Georges Charpak, les rives du Lez et l’Avenue de la Mer dont le miroir d’eau est devenu le point de rendez-vous des habitants en période estivale. Pour le confort des habitants, de nombreux espaces culturels et sportifs comme le Marché du Lez ou le centre sportif d’Antigone gravitent autour du quartier et sont facilement accessibles à pied ou à vélo.

Port-Marianne séduit ainsi une population variée, jeune ou retraitée, cadre ou entrepreneur, qui y trouve là un mode de vie en accord avec ses convictions. C’est dans ce quartier à fort potentiel qu’Yvivre pose ses valises pour sa première opération cœur du projet SoWood, une résidence à créer sur-mesure par ses futurs habitants.

Lire d’autres articles

Pour rester informé, suivez l’actualité sur nos réseaux sociaux !